04 avril 2017

Paresse [366-2]

          Paresse.   Deux semaines de vacances. Quatre kilos de fatigue. Une sonnerie de réveil. Trois autres, séparées de quelques minutes.             Par esse.   Premier réflexe : en finir avec ces perturbateurs de silence matinal. Evidemment après m’être concocté un bouillon de secondes brouillé d’émergence corporelle. Même pas le temps de réaliser qu’il serait quelque peu utile de les supprimer, ces alarmes. Aimerais-je mêler ma flemme de tout... [Lire la suite]
Posté par clem 14 à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,