Le temps, ça change tout le temps.

C'est assez énervant. Cependant, c'est un constat sans appel : à peine s'est-on habitué à aujourd'hui, qui était le demain d'hier, qu'à son tour il devient hier et demain, aujourd'hui. On ouvre les yeux sur le matin et en trois battements de cils, la nuit tombe sur la pause-déjeuner. Je vous le dis, belle Lurette devient vite vieille Lurette, la Saint-Glinglin en fin de compte jamais ne dure et l'on ne sait plus à quel saint se vouer.